La Dissociation adaptative

L’adaptation à la vie sur Terre, dans une culture donnée, dès le départ, est un challenge énorme…

…pour l’être humain. Pour s’en convaincre il faut avoir une vision claire de la perfection de l’organisation humaine… Cette perfection est dès le départ altérée par tous les efforts d’adaptation que l’être humaine, dans sa prime fragilité doit fournir.

Cette adaptation comporte des stress normaux inévitables et d’autres liés à des traumas générateurs des séquelles dites post-traumatiques provoquant les altérations de la cohérence de l’unité de la personne.
Ces altérations lorsqu’elles sont bénignes forment les caractéristiques adaptatives de la personnalités en plus des caractéristiques natives. Lorsqu’elles dépassent un certain seuil d’intensité et qu’elles ne sont pas traitées par des soins attentifs réparateurs, laissent des traces qui clivent davantages le rapport entre la conscience de soi et nos instruments de fonctionnement expressifs et comportementaux.
Notre évolution vers l’autonomie et plus de liberté et de créativité est jalonnée par la rencontre avec ces blessures et les efforts, les trouvailles que nous développons pour les intégrer, les dépasser…