L’approche de la voix

L’approche de la voix dans le chant, l’expression orale, théâtrale,  la prise de parole en public…

…ne se fait pas de façon scolaire, purement technique. Nous avons élaboré un protocole particulier impliquant la globalité de la personne. Aussi simple que possible, il est adapté à chacun.

Etapes du protocole :

La personne est invitée à suivre les étapes suivantes avec le plus grand respect d’elle-même et de ses « réactions » aux consignes proposées. Sa première victoire tiendra dans le fait de ne pas se « transgresser » et de se mieux percevoir.  Le travail se déroule  sur un « espace scénique d’entraînement ».

  • Accordage de la station debout, séquence de mobilité fine articulaire/musculaire, puis accueil du souffle, pour arriver à l’accueil du son et de sa formation.
  • Mise en œuvre de la technique vocale Calliphonie (de ma création) permettant la découverte progressive de ce qu’est véritablement « l’accueil du son ».
  • Appropriation progressive de la mobilité, du placement et de l’ouverture de la Voix. Progression vers la Création vocale appuyée sur « l’Improvisation art à part entière », puis approche de l’Interprétation si la personne le souhaite.
    L’improvisation est une source de création inouïe et inépuisable, mais elle est aussi une source à laquelle on peut puiser pour affiner l’interprétation.

Plus de détails :

  1. L’expérience commence donc par l’accordage de tous les instruments nécessaires à l’épanouissement et à la vérité de la voix, sur la base du concept de pleine conscience (voir comment nous l’entendons) et donc prenant en compte :
    – Le corps, son architecture, sa mobilité globale…
    – L’appareil phonatoire (interne, médian, externe)
    – Le souffle : son rythme, sa libre disponibilité, sans intervention directive ou mécanisante : « On ne doit pas contrôler son processus de respiration, mais on doit connaître ses blocages et ses résistances et c’est tout autre chose… »  – Grotovski – (Agir sur  le souffle se résume à repérer tout ce qui l’empêche de fonctionner librement et au mieux ) ».
    – La sensibilité sensorielle, émotionnelle.
    – Le son vocal bien sûr, accueilli et produit dans le respect des conditions globales optimales…
    – Le réaccordage de nos trois cerveaux : Cérébral Gauche, Droit, et « Cerveau Abdominal » (ou « Entérique »), appuyé sur la pratique « Art Développement », tout simplement en découvrant concrètement ce qu’est la « conscience artistique » et en la développant. Elle favorise en effet l’ouverture vers l’équilibre entre nos cerveaux, et elle en devient le témoin.
    – Tout ceci en accord avec le principe de tenségrité (Voir article)  : dont le sens est : « intégrité des tensions » équilibrant un bâtiment ou un organisme ; voir : architecture, ostéopathie… »… il est très présent dans ce protocole d’accordage comme un repère permanent qui va nous informer sur notre sentiment de confort ou d’inconfort indispensable dans l’évolution de notre progression.
    Nos mains vont nous aider à renforcer la perception du lien entre le corps et le son vocal : « la main en chanté ! »
    L’approche de ce protocole d’accordage s’appuie aussi sur la Kinésiophonie (adaptée selon ARCAD).
    .
  2. Vient ensuite l’application de la Technique vocale : Calliphonie,
    cherchant à obtenir les meilleures performances possibles de l’appareil phonatoire.
    Et ce, à ses différents niveaux :  Interne, Moyen, Externe. grâce à des exercices spécifiques développant la perception de tout les éléments intervenant dans la création du son vocal :
    – formation du son dans l’appareil phonatoire
    – exploration, gestion des paramètres : affinement du son formé : vibration tenue, voyelles, consonnes.., variation du volume, du timbre, de l’étendue des registres accessibles graves/aigus…
    Ceci en écoute constante des « effets intérieurs » ressentis pour en tirer enseignement et solutions.
    Chaque personne est guidée de façon personnalisée pour découvrir son propre itinéraire à son rythme, et s’en ouvrir l’accès.
  3. L’appropriation de notre Voix, La Création et L’Interprétation.
    L’exploration des infinies capacités de la Voix suit les méandres imposés par les particularités et les désirs de chacun.
    S’ouvre alors l’exploration des voies et des voix de la voix.
    Il s’agit à partir de la préparation précédente, de se mettre dans la dynamique d’accueil de notre son vocal en respectant les itinéraires de découverte progressive (inscrits dans nos mémoires profondes, ou dans nos possibles à mettre à jour !)
    L’improvisation est là pour nous y aider avec ses capacités à nous emmener dans les mondes sonores, musicaux à notre disposition, connus ou inconnus.
    L’improvisation « centrée » (selon nos critères), sans grille, libre, considérée comme art complet et à part entière, restitue la confiance en soi et développe un vaste potentiel de création.
    Elle est « génératrice de présence », présence à soi et à l’autre.
    Par toutes ses qualités, elle est aussi un outil très précieux pour enrichir l’Interprétation.

L’intérêt du travail de la voix est aussi de nous entraîner à trouver la détente en pleine tonicité, et la possibilité d’une relaxation active efficace.
Cours-ateliers-Modalités et tarifs

« La Voix on nous la prête, il faut s’en occuper sinon elle nous est retirée » – Roberto.Alagna –