Stages d’été

STAGES D’été
Nos grands stages d’été d’impro Voix – Violoncelles et autres instruments, menés de 2003 à 2017 avec succès par Emmanuelle Vincent et moi JL. J.  ont pris fin l’été dernier dans un très beau bouquet final…
Pour ceux qui ne connaissent pas, voir le Livre d’Or !!
Mais si par hasard vous jouez d’un instrument de musique (débutant ou confirmé) alors vous pouvez allez visiter le Site : <  http://meandresmusicaux.fr/stages/ qui présente les stages Animés par Emmanuelle Vincent Violoncelliste et Professeur de Conservatoire, très entraînée et pratiquante en Improvisation,
Elle accueille dans ces stages d’été des personnes de tous niveaux.

J’ai cessé (besoin de l’âge, de faire des stages l’été !
mais je me réjouis de cette prolongation d’un travail que nous avons construit, partagé ensemble de 2003 à 2017.

Voici ce qui vivait dans nos stages
te que nous pratiquons toujours :

Comment explorer nos envies, nos désirs vocaux, musicaux ?
Qu’est-ce que la présence, l’implication du corps ?
Quel est notre lien avec notre instrument, notre voix ? avec nos partenaires ?
Comment communiquer clairement ? Qu’est-ce qu’une « erreur » ? Comment la transformer en ressource nouvelle ?

Notre proposition est d’atteindre cet art complet et à part entière que nous découvrons dans l’improvisation.

Chacun, de façon ludique, centrée, et le plus joyeusement possible, est invité à découvrir ou redécouvrir de l’intérieur son potentiel créatif, à partir d’un contact de plus en plus conscient avec sa présence physique, énergétique, psychique, spirituelle (au sens des ressources et valeurs les plus subtiles), et avec le monde sonore, gestuel, émotionnel qui le traverse…

Moments de technique, moments de création, de jeu…
La pratique s’enrichit grâce aux expériences menées dans les moments solo, duo, trio et avec tout le groupe….
Les temps d’échanges assurent l’intégration des vécus.
Pratique :

  • accorder nos instruments : corps, geste, souffle, regard, sensation, émotion, pensée vivante active, conscience imaginative, musicale, capacité d’anticipation…
  • cultiver : une centration harmonisée à la plus grande mobilité possible, la présence à soi, à l’environnement et aux autres.
  • accueillir le son, observer sa genèse depuis « l’intention » née à l’intérieur de soi, jusqu’à sa réalisation vocale, dans le plus grand respect des processus, hors tout « volontarisme », toute cérébralisation, comme hors tout « n’importe quoi ».
  • apprendre à « piloter » son itinéraire expressif, improvisatoire, en présence et en jeu avec celui des autres.
  • développer des moments de création, de rencontre avec soi, l’autre, dans le son, l’espace, le geste et la voix.
  • tenter de trouver les mots après les moments d’expresison, sans systématisme ni analyse cérébrale coupée du vécu intérieur, pour restituer, enrichir et compléter les contenus d’expériences.
  • Liste non exhaustive !!

Nous chercherons avant tout à habiter ce que nous créerons. L’authenticité, la présence, la centration et la mobilité seront recherchées avec obstination afin que ce travail soit toujours pétri de sens. De ce fait, le corps, la présence physique, énergétique et psychique, seront autant sollicités que l’affinement de l’oreille et le savoir technique.

L’improvisation est une stratégie de liberté. Loin d’aboutir à une vague recherche hasardeuse, elle s’impose de plus en plus comme voie d’accès au réel vivant en soi et dans le monde. Elle facilite ou approfondit les capacités artistiques en général. Elle a ses pièges, ses bonheurs, mais aussi ses lois qui, respectées, nous emmènent très loin.

« Le spontané est le fruit d’une conquête » – Paul Valéry.

Jean Lucien Jacquemet  ….
à l’heure actuel, je ne pratique plus que le
travail individuel et quelques ateliers de 2 ou 3  personnes, qui bénéficient ainsi de près de 40 ans d’expériences

 

 

Livre d'Or P.Stages

Voir le Livre d’Or des stages depuis 2003